Taourirt : Suivi de la réalisation des projets de l’INDH au titre de 2021

Le Comité provincial de développement humain (CPDH) de Taourirt a tenu, vendredi, une réunion consacrée au suivi de la réalisation des projets de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de 2021.

Cette réunion, tenue sous la présidence du gouverneur de la province de Taourirt, M. Larbi Touijer, a passé en revue les projets approuvés dans le cadre du programme d’action de cette année, en plus de l’examen et l’adoption de plusieurs projets et conventions relatives aux différents programmes de l’INDH.

Il s’agit notamment de la réalisation de 20 unités de l’enseignement préscolaire, qui doivent être finalisées avant la fin de cette année et de l’octroi de la prime de gestion de 15 unités du préscolaire réalisées entre 2019 et 2020, dans le cadre de la convention de partenariat conclue avec la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS), chargée de gérer ces unités.

Dans le cadre du même projet et en vue d’encourager l’excellence scolaire et lutter contre les causes de la déperdition scolaire, il a été procédé à l’acquisition de 10 minibus de transport scolaire au profit des élèves du milieu rural, au soutien financier aux associations chargées de la gestion des maisons de l’étudiant, en plus de la distribution de fournitures scolaires au bénéfice de plus de 30.000 élèves dans le cadre de l’initiative royale «Un million de cartables».

Pour ce qui est de l’accompagnement des personnes en situation de grande précarité, un total de 24 projets ont été programmés durant cette année pour un montant de 4,8 millions de dirhams (MDH), dont 23 projets portant sur l’aménagement, l’équipement et la gestion de structures d’accueil, en sus du projet de construction du centre d’hémodialyse de la ville d’El Ayoun-Sidi Mellouk.

Par ailleurs, 11 projets générateurs de revenu ont été approuvés dans le cadre de l’amélioration du revenu et d’insertion économique des jeunes, pour une enveloppe globale de 1,3 MDH, sans oublier la création d’une nouvelle plateforme des jeunes dans la commune d’El Ayoun-Sidi Mellouk.

De même, 35 sessions de formation ont été organisées en vue d’accompagner les partenaires de l’INDH, portant sur différentes thématiques liées à la mise en œuvre adéquate de la 3ème phase de l’Initiative. Quelque 330 personnes ont bénéficié de ces formations, dont des représentants des instances de gouvernance, des porteurs de projets et divers partenaires.

Dans une allocution lors de cette réunion, M. Touijer a indiqué que cette rencontre, la 6ème du genre depuis le lancement de la phase III de l’INDH et la 3ème pour l’année 2021, vise à assurer la mise en œuvre des objectifs et de la vision nouvelle de l’INDH, axée sur la promotion du capital humain et des générations montantes et l’appui aux catégories en situation de précarité.

Le but est aussi de déployer une nouvelle approche afin d’accompagner les jeunes porteurs de projets innovants et ambitieux, a-t-il dit.

Tout en soulignant l’importance des projets réalisés au niveau de la province de Taourirt, M. Touijer a appelé à redoubler d’efforts en vue de réaliser l’ensemble des objectifs de ce grand chantier royal, en faveur d’un développement intégré et équitable avec des effets palpables pour l’ensemble des citoyens.

La réunion a connu également la signature de deux conventions de partenariat, la première portant sur la construction et l’équipement d’un complexe social à Taourirt pour améliorer les services sociaux fournis aux personnes âgées, pour un coût de 6 MDH, financé par l’Association caritative islamique d’assistance aux personnes âgées (5 MDH) et l’INDH (1 MDH).

La deuxième convention concerne l’appui à la gestion du centre des personnes sans-abri de la commune de Taourirt, avec une enveloppe de 50.000 dirhams de l’INDH, et ce afin d’abriter cette catégorie de personnes durant l’hiver.