Taourirt : Lancement et inauguration de plusieurs projets de développement

Plusieurs projets de développement et de renforcement des infrastructures ont été lancés ou inaugurés récemment au niveau de la province de Taourirt, à l’occasion de la célébration du 46ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Le gouverneur de la province de Taourirt, Larbi Touijer, accompagné d’une délégation comprenant des responsables des services extérieurs, des élus et des représentants des autorités locales, a notamment donné le coup d’envoi des travaux de la deuxième tranche additionnelle du projet d’élargissement et d’aménagement du réseau d’assainissement liquide, portant sur plusieurs quartiers de la ville de Taourirt.

Ce projet, doté d’une enveloppe de 11,3 millions de dirhams (MDH), est financé par l’Office national d’électricité et d’eau potable et le programme national d’assainissement liquide et d’épuration des eaux usées, dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de l’Intérieur et la commune de Taourirt.

Les travaux, d’une durée de 12 mois, prévoient l’élargissement du réseau d’assainissement sur 1,4 km, en plus de la rénovation du réseau sur 7,5 km.

Le projet comporte aussi la réalisation d’ouvrages d’art et a pour objectifs d’améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers cibles.

La délégation officielle a procédé aussi à l’inauguration du lycée collégial Mohammed VI, réalisé par le ministère de tutelle pour un montant de 7,9 MDH et devant accueillir quelque 600 élèves, avec pour but de renforcer l’offre scolaire, lutter contre la déperdition scolaire et améliorer les conditions de la scolarisation.

Toujours dans la ville de Taourirt, M. Touijer et la délégation officielle ont inauguré le centre socio-sportif de proximité, financé par le Conseil de la région de l’Oriental pour un montant de 5,4 MDH, en partenariat avec d’autres partenaires institutionnels.

Cet espace sportif comporte, entre autres, deux terrains de futsal, une salle de formation et de réunion, une salle couverte pluridisciplinaire et une aire de jeu pour enfants. Il s’agit de renforcer le réseau des infrastructures sportives dans cette ville et offrir aux jeunes un espace d’activités sportives et intellectuelles.

Par ailleurs, il a été procédé au lancement des travaux d’élargissement et de renforcement de la route nationale n°6 depuis le PK402 en direction de Guercif sur 12 km.

Ce projet, doté d’une enveloppe de 24,2 MDH apportés par le ministère de l’Equipement et de l’eau, s’inscrit dans le cadre de la modernisation du réseau routier, en vue d’améliorer la sécurité routière et les services rendus aux usagers de la route sur cet axe stratégique, en plus de contribuer à la promotion du développement socioéconomique local.

Dans la commune d’Oued Za, il a été procédé à l’inauguration de la route reliant la route nationale n°9 à la région d’Ousraf sur une distance de 7,4 km, réalisée pour un coût de 5 MDH, en plus du lancement d’autres projets routiers dans les communes de Sidi Lahcen et de Ain Lahjer.

Dans la ville d’El Ayoun Sidi Mellouk, une délégation officielle conduite par M. Touijer a donné le coup d’envoi des travaux de construction d’un centre d’hémodialyse, financé par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour une enveloppe de 3,2 MDH.

Il a également été procédé à l’inauguration de l’école primaire «18 Novembre», construite pour un coût de 6,4 MDH et qui doit accueillir 300 élèves de l’enseignement primaire et 60 enfants dans l’enseignement préscolaire.

De son côté, la ville de Debdou a connu le lancement des travaux du projet d’aménagement urbain, doté d’une enveloppe de 24 MDH dans le cadre d’un partenariat entre les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, la préfecture de la province de Taourirt et la commune de Debdou.

Cet important projet structurant prévoit le renforcement des infrastructures et l’aménagement de plusieurs quartiers et artères de la ville, dans le but d’améliorer la qualité de vie des habitants et promouvoir le développement des zones cibles.

La délégation officielle a aussi procédé à la pose de la première pierre d’un centre multiservices pour les personnes à besoins spécifiques à Debdou, financé par l’INDH pour un montant de 2,2 MDH.