Province de Figuig : La Plateforme des jeunes, une réponse réaliste et efficace aux attentes de cette catégorie

La Plateforme des jeunes de la province de Figuig, mise en place à Bouarfa dans le cadre de la 3ème phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (2019-2023), apporte une réponse réaliste et efficace aux attentes des jeunes en matière de création d’opportunités d’emploi et de promotion de l’entrepreneuriat, contribuant ainsi à l’inclusion économique de cette catégorie.

Cette plateforme, qui comporte des espaces d’accueil, d’écoute et d’orientation, joue un rôle important pour aider les jeunes de la province à développer leurs capacités et compétences personnelles et techniques, et les encourager à mener à bien leurs idées de projets.

Conçue comme un espace d’interaction entre les différents intervenants dans ce domaine, la Plateforme permet d’écouter les jeunes et d’analyser leurs besoins et attentes, première étape sur la voie d’une inclusion durable, suivie des phases d’orientation et d’accompagnement.

A l’instar des autres structures de ce genre, créées dans toutes les provinces du Royaume dans le cadre du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes », au titre de la 3ème phase de l’INDH, la Plateforme des jeunes de la province de Figuig est gérée par une équipe de travail et des experts spécialisés dans ce domaine, et oeuvre sans relâche au services des jeunes ambitieux en favorisant le lancement d’une nouvelle génération de projets qui valorisent les potentialités locales, ainsi qu’en promouvant l’esprit d’entrepreneuriat et d’auto-emploi.

Le chef de la division de l’action sociale à la préfecture de la province de Figuig, Driss Moussi, a mis en exergue l’importance des services dispensés par cette plateforme, en particulier l’accueil, l’orientation et la formation des jeunes et leur accompagnement afin de réussir leur inclusion économique, notant que cette structure a accueilli, au cours des trois premières années de la phase III de l’INDH (2019-2023), quelque 2.300 jeunes hommes et femmes, dont 1.400 ont bénéficié de l’écoute et de l’orientation.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information télévisée de la MAP, à l’occasion de la célébration du 17ème anniversaire de l’INDH, M. Moussi a précisé que 465 personnes ont bénéficié de l’accompagnement au sein de cette plateforme, répartis sur les axes de l’appui à l’employabilité (115), de l’entrepreneuriat (234) et de l’économie sociale et solidaire (116).

Et pour sensibiliser les jeunes à l’importance des services disponibles dans cette structure, une caravane de sensibilisation a été organisée en janvier dernier à travers l’ensemble des communes de la province, avec au programme des rencontres ouvertes avec les catégories cibles et des ateliers animés par des experts, a-t-il indiqué, notant que cette campagne a permis d’inscrire 164 jeunes pour bénéficier des prestations de cette plateforme.

Hafsa Kenzeddine, responsable de l’axe de l’employabilité des jeunes au sein de cette plateforme, a fait savoir que des sessions de formation ont été organisées dans le cadre de cet axe au profit de 89 personnes, alors que 12 jeunes ont pu intégrer le marché de l’emploi.

Lors de la présentation du bilan de la plateforme lors d’une cérémonie tenue pour la même occasion, elle a ajouté qu’au titre de l’axe de l’entrepreneuriat, un total de 111 jeunes ont été accompagnés lors de la phase de pré-création du projet, en plus de 123 jeunes accompagnés au cours de la phase de post-création.

Pour ce qui est de l’axe de l’économie sociale et solidaire, 27 personnes ont bénéficié de formations en post-création de projets, y compris des lauréats du concours d’idées au titre de 2021, a dit Mme Kenzeddine, relevant que 89 jeunes ont également bénéficié d’un accompagnement pour leur permettre de mieux préparer leurs idées de projets en vue de participer au concours d’idées de 2022.

La Plateforme des jeunes de la province de Figuig prévoit d’accompagner, d’ici la fin de l’année en cours, 300 jeunes en matière de renforcement de l’employabilité, en plus de contribuer à la création de 20 entreprises, à travers un soutien en pré et post-création, et d’accompagner les jeunes dans le domaine de l’amélioration du revenu et de l’économie sociale et solidaire, dans le cadre d’un appel à projets lancé courant mai.

A noter qu’au niveau de la province de Figuig, les trois premières année de la phase III de l’INDH ont enregistré le financement de 115 projets dans le cadre du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, pour une enveloppe globale de 26,91 millions de dirhams (MDH).

Ces projets, auxquels l’Initiative a contribué à hauteur de 17,09 MDH (64 pc), concernent les axes d’amélioration du revenu (53,97 pc), de soutien à l’esprit d’entrepreneuriat et la création d’entreprise (42,52 pc) et de renforcement de l’employabilité (3,5 pc).