Ouverture à Guercif du 2ème Salon régional des olives, plus de 50.000 visiteurs attendus

Guercif, 02/11/2018 – La 2ème édition du Salon régional des olives de Guercif s’est ouverte, jeudi, sous le thème « Filière oléicole : un levier de développement économique de la région de l’Oriental ».

Guercif, 02/11/2018 – La 2ème édition du Salon régional des olives de Guercif s’est ouverte, jeudi, sous le thème « Filière oléicole : un levier de développement économique de la région de l’Oriental ».

Plus de 50.000 visiteurs sont attendus à cette manifestation qui se tient du 1er au 4 novembre à l’initiative de la Chambre d’Agriculture de la Région de l’Oriental, en partenariat avec le Conseil régional de l’Oriental, la Direction régionale de l’Agriculture, le Conseil provincial de Guercif, le Conseil de la commune de Guercif et l’Association du Festival de l’olivier.

Pour les organisateurs, ce salon vise principalement l’accompagnement, la consolidation et le renforcement de la dynamique de développement du secteur agricole dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Il ambitionne également de promouvoir le rôle de la filière oléicole dans le développement aux niveaux provincial et régional, à travers un programme riche comportant une multitude d’activités, notamment la réservation d’un espace couvert d’une superficie de 1.600 m2 accueillant quelque 85 exposants, consacré à l’exposition des produits des coopératives œuvrant dans la production de l’olive et de l’huile d’olive.

Cette édition est marquée aussi par l’organisation d’un concours pour le choix de la meilleure huile d’olive extra vierge, en sus de la dégustation des produits des exposants à travers la tenue d’un atelier technique de dégustation sous la supervision d’un comité composé d’experts de la commission nationale de dégustation de l’huile d’olive.

Les agriculteurs vont profiter à cette occasion de séminaires thématiques autour des bonnes pratiques de production et des techniques de commercialisation des produits oléicoles, de même qu’ils seront informés des aides et des incitations octroyées par le Fonds de Développement Agricole (FDA).

Et à l’instar de l’édition précédente, les organisateurs ont aménagé un espace de conseil agricole équipé de guichets dédiés aux consultations sur la conduite de la filière oléicole.

La cérémonie d’ouverture du Salon s’est déroulée en présence notamment du Secrétaire général du département de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, du Wali de la région de l’Oriental, Mouad El Jamai, du gouverneur de la province de Guercif, Hassan Belmahi, du président du conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, et du président de la Chambre agricole de l’Oriental, Mimoun Oussar.

La cérémonie d’ouverture du Salon

Dans une allocution de circonstance, M. Sadiki a noté que cette manifestation d’envergure constitue une opportunité pour s’arrêter sur le bilan des acquis réalisés dans l’oléiculture, et pour permettre aux agriculteurs et aux professionnels de s’informer des nouveaux moyens et techniques pouvant contribuer à  développer davantage ce secteur.

Il s’agit, selon lui, d’assurer un développement équilibré du secteur agricole et de l’appuyer en tant que l’un des piliers de l’économie de la région de l’Oriental, en plus de créer un espace de promotion des investissements et de développer les partenariats et la communication entre les professionnels afin de booster la production oléicole.

Les réalisations accomplies dans le secteur agricole dans la région de l’Oriental, qui se caractérise par la diversité de ses produits, a-t-il poursuivi, justifie le besoin de ce genre de manifestations qui offrent la possibilité de commercialiser ces produits et permettent d’attirer des investisseurs, outre l’encadrement agricole dispensé dans le cadre de ce Salon à travers la mise en place d’espaces d’expositions, de conférences et d’ateliers encadrés par des spécialistes et experts, et d’orientation et conseil agricole.

Le Wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a fait remarquer, quant à lui, que ce Salon vient s’ajouter aux différentes manifestations qui visent à mieux faire connaître les potentialités prometteuses dont jouit la région, lesquelles nécessitent un développement et une mise en valeur afin de permettre à l’Oriental de conforter sa position de pôle de développement incontournable à l’échelon national.

Et d’ajouter que cet événement se veut une occasion propice pour échanger les expériences, renforcer la coopération entre les différents acteurs et intervenants, et dynamiser l’activité économique dans la région.

Il constitue de même un lieu de rencontre pour débattre et prospecter les moyens susceptibles de favoriser le développement de l’oléiculture et de l’industrie agro-alimentaire en lien avec cette filière, a relevé M. El Jamai.

La-cérémonie-d’ouverture-du-Salon2

De son côté, le président de la Chambre agricole de l’Oriental Mimoun Oussar, qui s’est félicité du succès de la première édition, a fait savoir que cette manifestation est le fruit de la fédération des efforts des différents intervenants dans le cadre d’une approche participative et ce, pour jeter la lumière sur la valeur ajoutée de la filière oléicole à l’économie de la région et créer un espace d’échange d’expériences et d’expertises entre les professionnels du secteur pour la concrétisation d’un décollage économique remarquable.

Il a rappelé dans ce sens le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’ouverture de la première session de la 3ème année législative de la dixième législature et dans lequel le Souverain a insisté notamment sur la nécessite de renforcer les acquis, de moderniser les propriétés agricoles et de favoriser l’émergence d’une classe moyenne agricole.

Mettant l’accent sur la place importante de la filière oléicole dans l’économie de la région de l’Oriental, M. Oussar a relevé que la superficie réservée à l’olivier a progressé de 45 pc à la faveur du Plan Maroc Vert pour atteindre quelque 117.100 hectares, et la production est passée à 146.000 tonnes avec une évolution de 80 pc, en sus de la création d’environ 4 millions de journées de travail.

Le programme de cette deuxième édition prévoit aussi l’organisation de spectacles folkloriques et des démonstrations équestres de fantasia avec la participation de plus de 50 troupes.

Au menu également, l’organisation d’un Carnaval du Salon qui défilera dans les principales avenues de la ville pour faire connaitre les produits et la culture de la province de Guercif, en sus d’un ensemble d’activités sportives diversifiées comprenant des compétitions de tir avec 40 participants, une course à pied sur un circuit de 10 km accueillant 800 participants, et une course de cyclisme sur un circuit fermé avec la participation de 10 clubs.

Le public sera au rendez-vous par ailleurs avec une soirée artistique animée par Saida Charaf, Mokhtar El Berkani et d’autres artistes, une soirée cinéma organisée par l’association « Achacha Al Faddiya » et une séance consacrée à la mémoire de la ville de Guercif.