Bouarfa : rencontre de concertation sur l’ «Ecole de la qualité pour tous»

Une rencontre territoriale dans le cadre des concertations nationales autour de l’école marocaine ayant pour thème « Une école de qualité pour tous » a été organisée, mercredi à Bouarfa, par la préfecture de la province de Figuig, en partenariat avec l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de l’Oriental.

Présidée par le gouverneur de la province de Figuig, Mohamed Derhem, cette rencontre, initiée en partenariat aussi avec la direction provinciale de l’Education nationale, avait pour objet de recueillir les idées et propositions des citoyens, selon une approche participative, de manière à répondre aux attentes de la société dans le domaine de l’enseignement.

Intervenant à cette occasion, M. Derhem a souligné la nécessité d’une implication sérieuse et positive de l’ensemble des acteurs et partenaires dans l’objectif de promouvoir l’école marocaine et réussir une renaissance éducative, ainsi que dans le domaine de la recherche et de l’innovation.

Il a relevé que ces acteurs et intervenants sont tenus de prendre part à ces consultations, en application des Hautes Orientations Royales, ainsi que des dispositions de la Constitution et de la loi-cadre 51/17 relative au système de l’éducation et de la formation.

Pour sa part, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de l’Oriental, Mohamed Dib, a souligné que le but de ces rencontres territoriales est de recueillir des propositions et des idées pour l’élaboration de la feuille de route visant à parvenir à l’école de la qualité et de l’égalité des chances.

Plusieurs ateliers ont été organisés dans le cadre de cette rencontre, le but étant de recueillir des recommandations pouvant aider dans la mise en œuvre d’une réforme novatrice pour une école de qualité.

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a lancé une concertation nationale pour une éducation de qualité pour tous, qui s’achève fin juin avec une restitution nationale prévue pour mi-juillet.

La concertation comprend la tenue de près de 6.200 focus groupes à l’échelle nationale, de 82 événements à l’échelle des provinces et plus de 150.000 personnes concernées par les différents ateliers organisés, en plus d’une plateforme ouverte à tous les citoyens et les Marocains du monde « www.madrastna.ma ».