Salon national de l’ESS: un record de 350.000 visiteurs

La 8ème édition du Salon national de l’Economie sociale et solidaire (ESS), qui s’est tenue du 9 au 18 novembre à Oujda, a enregistré un nombre record de visiteurs et un important chiffre d’affaires, ont indiqué les organisateurs.

Quelque 350.000 personnes, dont 30.000 enfants, ont visité ce Salon, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, a-t-on précisé.

Et d’ajouter que le chiffre d’affaires réalisé lors de cette 8ème édition, qui avait pour thème «L’Economie sociale et solidaire : Initiatives renouvelables et opportunités prometteuses», s’élève à 40 millions de dirhams, faisant remarquer que 12% des exposants ont fait un chiffre d’affaires de 100.000 dirhams.

Cette année, le Salon national de l’ESS a été monté sur une superficie globale de 18.000 m2, et connu la participation de plus de 700 exposants, dont 70% étaient des femmes.

Pour les organisateurs, cette édition a connu un succès éclatant à tous les niveaux, comme en témoigne les résultats obtenus en termes d’affluences, du nombre d’exposants et de la qualité et la diversité des produits étalés, de vente, de la richesse des débats engagés par les participants et experts marocains et étrangers, en sus de la formation et l’échange d’expériences.

En effet, outre le volet exposition, découverte et vente, le Salon a été rehaussé par l’organisation de trois séminaires traitant de différentes thématiques et 11 ateliers de formation ayant profité à plus de 1.500 participants. Ils ont été encadrés par 52 experts, dont 13 experts internationaux.

L’ESS est considérée comme un levier d’action au service de l’inclusion sociale, de la réduction des inégalités, de la justice sociale et du développement harmonieux des territoires, en mesure de créer des richesses et de participer fortement à la croissance économique du pays, avait souligné, à l’ouverture de cette édition, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

Pour la ministre, ce Salon se veut un lieu éminent de partage d’expérience, de formation, de commercialisation des produits des composantes de l’économie sociale et solidaire, et de développement de partenariats.

Evoquant les principaux chantiers futurs du ministère, l’accent a été mis par Mme Fettah Alaoui sur le projet de loi cadre de l’économie sociale et solidaire et sur la nouvelle stratégie de l’économie sociale et solidaire.

Le Salon s’est caractérisé lors de cette 8è édition par sa conception architecturale et un nombre à la hausse des exposants, soit plus de 700 exposants (institutionnels, acteurs locaux, opérateurs économiques, professionnels et composantes du secteur et 22 stands d’exposants étrangers).

Devenue une référence distinguée dans le calendrier des expositions nationales et un rendez-vous annuel incontournable, cette manifestation a pour objectifs d’ouvrir de nouvelles perspectives, de faire connaître le secteur et d’inviter les jeunes porteurs de projets à prendre l’initiative et à investir dans l’ESS afin de stimuler l’intégration des différentes activités de ce secteur dans le tissu économique national et social.

Le but est de faire de l’économie sociale et solidaire une locomotive pour le développement économique et social, à travers la création d’activités génératrices de revenu et de l’emploi, ainsi que la valorisation des richesses en milieu urbain et rural.

L’accent a été mis à cette occasion sur l’importance de créer une synergie entre intervenants et acteurs de l’ESS pour favoriser une meilleure visibilité de ce secteur.

Le Salon, organisé de façon tournante entre les différentes régions du Royaume pour accompagner le chantier stratégique de la régionalisation, a fait cette année la part belle aux enfants à travers un espace de divertissement mais aussi de sensibilisation sur les valeurs d’entraide et de cohésion sociale du secteur de l’économie sociale et solidaire.