Rencontre du FFD autour de la bonne gouvernance locale

Le Front des forces démocratiques (FFD) a tenu, jeudi, une rencontre de communication avec ses militants de la province de Nador, axée sur la bonne gouvernance locale.

Cette rencontre, placée sous le thème «Le développement, tributaire d’une bonne gouvernance des affaires locales», a connu la participation du secrétaire général du FFD, Mustapha Benali, de membres du conseil national du parti et des membres de son secrétariat provincial à Nador.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, M. Benali a indiqué que cette rencontre de communication constitue une occasion pour procéder à une réflexion collective autour des documents et décisions du dernier congrès national du parti, en particulier la vision du FFD concernant le modèle de développement alternatif ainsi que la stratégie 2020 du parti visant à renforcer le rôle des organisations territoriales et sectorielles de la formation.

Cette rencontre intervient après le congrès national extraordinaire du FFD, tenu l’été dernier à Fès, et qui constitue «un tournant historique» ayant renforcé les acquis du parti et son capital politique, a-t-il souligné.

La rencontre de communication est aussi une occasion pour mettre la lumière sur les problèmes des habitants de Nador et réclamer des actions concrètes pour garantir l’essor de cette région, a fait savoir M. Benali, mettant l’accent sur la nécessité de faire émerger une nouvelle élite politique et des partis qui jouent réellement leur rôle en faveur d’une bonne gouvernance territoriale et spatiale, en vue de répondre aux attentes de la population locale.

Le FFD est conscient du rôle important des partis politiques, comme stipulé dans la Constitution de 2011, en matière d’encadrement et de représentation des citoyens mais aussi de contribution à l’élaboration de modèles de développement que ce soit au niveau local ou national, a-t-il ajouté.

De son côté, le secrétaire provincial du FFD à Nador, Abdelmounaim Chaouki, a pointé du doigt ce qu’il considère comme des «dysfonctionnements» dans la gestion locale dans cette ville, mettant l’accent sur l’importance de capitaliser sur le patrimoine immatériel de la région pour booster le processus de développement local.

Il a aussi relevé que le FFD est un parti doté d’une stratégie qui place la défense des intérêts du Maroc en haut des priorités, se refusant d’adopter une approche purement électoraliste au détriment des intérêts des citoyens.