Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc

Le Coronavirus, qui a fait plus de 4 millions de cas de contamination dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

 

Un officier et des éléments de la police à Tiflet ont interdit à une équipe de journalistes de la chaîne « Al Amazighiya » de réaliser un reportage, à l’occasion du mois de Ramadan. FAUX 

Des photos publiées sur les réseaux sociaux ont annoncé la reprise des études dans les écoles. FAUX

Un nouveau-né est décédé des suites de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) dans la région de Souss-Massa. FAUX

 

162 cas supplémentaires d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 5.873 le nombre total des cas de contamination. VRAI

Des poursuites judiciaires ont été engagées contre 65.352 personnes pour violation de l’état d’urgence sanitaire, dont 3.106 sont poursuivies en état de détention. VRAI

L’Etat et le secteur bancaire prendront en charge l’intégralité des intérêts intercalaires, générés par le report des échéances des crédits logement et consommation pour la période s’étalant entre mars et juin 2020. VRAI

Damane Oxygène sera revu et assoupli, avec une amélioration des conditions d’accès au financement pour le redémarrage, en faveur des TPE, des PME et des ETI. VRAI

Diffusion de cours d’orientation scolaire, professionnelle et universitaire à partir du 9 mai sur la chaîne Laâyoune. VRAI

Suspension de deux éléments des Forces Auxiliaires apparus dans une vidéo en train de violenter une personne lors de l’application de l’état d’urgence sanitaire. VRAI