Lancement des constructions d’une annexe universitaire

15/12/2018 – Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a procédé, samedi, au lancement à Taourirt des travaux de construction d’une annexe universitaire relevant de l’Université Mohammed Premier d’Oujda.

15/12/2018 – Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a procédé, samedi, au lancement à Taourirt des travaux de construction d’une annexe universitaire relevant de l’Université Mohammed Premier d’Oujda.

Cet établissement d’enseignement supérieur, qui doit ouvrir ses portes lors de la saison universitaire 2020-2021, s’étalera sur une superficie de 22 ha pour un coût global de plus de 114 millions de dirhams (MDH).

Dans une déclaration à la presse, M. Amzazi a indiqué que cette nouvelle infrastructure ambitionne de rapprocher l’enseignement supérieur des étudiants de la province de Taourirt et de leur épargner les déplacements vers d’autres universités pour poursuivre leurs études.

Et d’ajouter que l’Université Mohammed Premier regorge d’énormes potentialités humaines qui lui ont permis d’améliorer son classement à l’échelle nationale et internationale, notant que dans le cadre du renforcement de l’accès des jeunes à l’enseignement et à la formation, le ministère compte également inaugurer une École supérieure de technologie (EST) à Taourirt.

Pour sa part, le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenebi Bioui, a relevé que cet établissement d’enseignement supérieur est le fruit d’une convention de partenariat signée en 2017 entre le ministère de tutelle, l’Université Mohammed Premier et le Conseil de la région, le but étant de créer quatre noyaux universitaires au niveau de la région de l’Oriental.

L’annexe universitaire de Taourirt permettra aux étudiants de la province de poursuivre leurs études dans de meilleures conditions, de diversifier l’offre éducative et de pallier le problème de sureffectif des établissements actuels, a-t-il fait observer.

Il a, par ailleurs, fait savoir que les démarches liées notamment à l’acquisition de l’assiette foncière, vont bon train pour doter également la province de Driouch d’une annexe d’enseignement supérieur.

Pour sa part, le président de l’Université Mohammed Premier d’Oujda, Mohamed Benkaddour, a fait savoir que cette annexe, qui vient répondre à une demande croissante en matière d’enseignement universitaire, permettra de dispenser des filières adaptées au marché du travail, aux intérêts des étudiants et aux besoins de la région.

D’un coût de l’ordre de 60 MDH, la première tranche du projet devrait au démarrage accueillir quelque 1.200 étudiants avant d’atteindre une capacité d’accueil de 3.200 étudiants, a-t-il dit, notant, par ailleurs, que le coup d’envoi des travaux d’une deuxième annexe universitaire à Berkane sera donné au mois de février prochain.

La première tranche de cette annexe, qui comportera des filières en matière de sciences économiques et juridiques, sciences et techniques et sciences humaines, compte six amphithéâtres, en sus de 10 salles de cours.

La cérémonie du lancement des travaux a été marquée par la présence notamment du gouverneur de la province de Taourirt, Larbi Touijer, du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de l’Oriental, Mohamed Dib ainsi que de plusieurs autres personnalités.