INDH : Approbation de 26 projets pour plus de 109 MDH

Le Comité régional de développement humain (CRDH) de la région de l’Oriental a approuvé, mercredi lors de sa 1ère réunion au titre de cette année, un total de 26 projets de développement mobilisant un montant de plus de 109 millions de dirhams (MDH).

L’apport de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à la réalisation de ces projets s’élève à quelque 69 millions de dirhams.

Les projets approuvés lors de cette réunion, présidée par le Wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, concernent le Programme d’accompagnement des personnes en situation précaire (08 projets) et le Programme d’amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes (08 projets).

Les 10 autres projets adoptés par les membres du Comité régional de développement humain ciblent le Programme d’appui pour le développement humain des générations montantes.

Les 26 projets approuvés profiteront à un nombre important de la population de la région de l’Oriental qui est composée d’une préfecture (Oujda-Angad) et de sept provinces : Berkane, Nador, Driouch, Taourirt, Guercif, Jerada et Figuig.

A rappeler que les deux réunions du CRDH au titre de l’année 2019 ont été marquées par l’adoption de 182 projets pour un coût global d’environ 270 MDH, avec une contribution de l’INDH de plus de 257 MDH.

Ces projets ont concerné les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de l’agriculture, de la jeunesse et des sports, de l’eau et l’électricité et les centres d’accueil.

Dans son intervention lors de cette réunion, le Wali de la région de l’Oriental a mis en avant les acquis et les réalisations considérables accomplies dans le cadre de l’INDH au profit des différentes couches sociales cibles, et ce à travers le renforcement des infrastructures et services sociaux de base et l’important soutien apporté aux Activités génératrices de revenus (AGR) ayant favorisé l’insertion économique des porteurs de projets parmi les jeunes.

M. El Jamai a rappelé, par la même occasion, le lancement par SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2018, de la 3ème phase de l’INDH avec pour objectif de consolider les acquis enregistrés au cours des précédentes phases, et d’assurer un développement humain et social durable.

Dans cette même veine, il a souligné que SM le Roi a appelé à l’adoption d’un nouveau modèle de développement apte à réduire les disparités et les inégalités existantes et à instaurer la justice sociale et territoriale, tout en tenant compte des évolutions que connait le monde.