Fermeture de la prison locale d’Oujda à compter de ce vendredi

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a décidé la fermeture, à partir de ce vendredi, de la prison locale de Oujda en raison de son infrastructure vétuste, dont la construction remonte à 1910.

Pour ce faire, la DGAPR a procédé au transfert des détenus pensionnaires vers d’autres institutions pénitentiaires proches, précise la délégation dans un communiqué, ajoutant que cette décision intervient en raison de la vétusté de cet établissement construit en 1910, et en réponse à la nécessité de préserver la sécurité des détenus et des fonctionnaires.

La décision de fermeture a été prise en attendant l’ouverture de la nouvelle prison locale de Oujda, dont les travaux de construction sont en voie d’achèvement, conclut la DGAPR.