Covid-19 : 110 nouveaux cas confirmés au Maroc

Cent-dix (110) nouveaux cas d’infection à la COVID-19 ont été enregistrés durant les dernières 24 heures, portant le nombre total des cas de contaminations à 7.133 dans le Royaume, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Parmi les 110 nouveaux cas, 95 cas ont été détectés grâce au suivi médical des personnes-contacts, soit 87% des nouveaux cas enregistrés, a indiqué le directeur de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, dans une déclaration retransmise par la MAP sur sa chaîne de télévision M24 et sur RIM RADIO.

Il a ajouté que la majorité des nouveaux cas ont été découverts dans un nouveau foyer au sein d’une unité industrielle de la région de Casablanca-Settat, précisant que les autres cas d’infection ont été signalés dans un foyer au niveau d’un complexe résidentiel de la région de Fès-Meknès, et un autre dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, où 7 cas ont été détectés.

Un seul cas a été enregistré respectivement à l’Oriental, à Béni Mellal-Khénifra et à Souss-Massa, alors que les régions du sud du Royaume n’ont enregistré aucun cas, a indiqué M. El Youbi.

Le nombre de décès a été porté à 194 après l’annonce d’un décès au cours des dernières 24H, a-t-il relevé, soulignant que le taux de létalité (le pourcentage de décès causé par le virus parmi le total de cas confirmés) s’est stabilisé à 2,7%.

Le nombre total des cas exclus a atteint 98.871 depuis le début de la pandémie et ce, après les analyses négatives effectuées aux laboratoires de 5.527 cas au cours des dernières 24 heures.

Le responsable a ajouté que le nombre de personnes déclarées guéries s’est élevé à 4.098 après l’enregistrement de 197 nouvelles rémissions, précisant que le taux de rémission a grimpé à 57,5%.

D’un point de vue géographique, presque aucun changement n’a été constaté, a indiqué M. El Youbi, précisant que la région de Casablanca-Settat est toujours en tête du classement des cas confirmés avec un peu plus de (30%), suivie de la région de Marrakech-Safi avec plus de (18%), puis respectivement les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès, ensuite la région de Rabat-Salé-Kénitra et enfin la région de Draa-Tafilalet.

En conclusion, le responsable a fait état d’une amélioration des indicateurs liés aux cas de décès et de rétablissement contre une augmentation des nouveaux cas d’infection, en particulier sous forme de foyers, faisant savoir que les cas actifs placés sous traitement ou sous suivi sanitaire sont en constante baisse.