Comment occuper les enfants pendant le confinement ?

A l’ère du confinement, les enfants doivent établir un emploi du temps organisé pour un apprentissage sain à la maison et pour éviter des séquelles psychologiques de cette période, a souligné le professeur de psychologie clinique à la Faculté des sciences de l’éducation, Hamza Chainabou.

Dans une déclaration à la MAP, le spécialiste a indiqué que cet emploi du temps doit comprendre plusieurs activités et programmes éducatifs destinés aux enfants, sous l’encadrement de leurs parents, en vue de dépasser l’anxiété causée par la propagation de Covid-19.

Dans ce sens, le professeur a expliqué que les enfants sont davantage sensibles à de telles situations, d’où la nécessité de les sensibiliser d’une manière simple et pratique à la nature de ce virus et à l’importance du confinement afin de les aider à faire face à leurs angoisses.

Il est normal que le confinement crée un sentiment d’ennui chez les enfants, qui ne peuvent plus sortir jouer à l’extérieur et pratiquer leurs activités comme avant, a-t-il relevé, notant que les parents doivent s’intéresser à « la psychologie du jeu » qui permet de découvrir plusieurs activités ludiques conçues par des professionnels sur la base de critères scientifiques.

Ces programmes sont représentés dans des activités psychomotrices, qui figurent parmi les méthodes principales qui permettent à l’enfant d’exprimer ses pensées et ses sentiments et par conséquent de s’exprimer soi-même, explique le spécialiste, précisant que le but de ces activités est de permettre à l’enfant de se sentir, de découvrir et d’utiliser ses capacités physiques, ainsi que de créer une relation entre lui et son entourage.

Il s’est arrêté, à cet égard, sur l’importance du jeu, du fait qu’il est un médiateur éducatif qui contribue à construire la personnalité de l’enfant à partir de tous les aspects sensoriels, moteurs, sociaux, émotionnels et mentaux, soulignant qu’il existe plusieurs types de jeu: sensorimoteur (jeu qui permet à l’enfant de se déplacer librement et de découvrir les sens), symbolique (jeu basé sur l’imagination et le faire semblant), jeu de construction (fabrication de produits symboliques en utilisant des matériaux tels que les couleurs, le papier, l’argile …) et jeu à règles (jeu qui nécessite des règles communes).

Parce que l’enseignement à distance occupe une partie importante de l’agenda des enfants à la maison, Hamza Chainabou a souligné que cette opération est devenue une partie intégrante du processus éducatif en raison de la propagation du coronavirus et également en raison de la mondialisation numérique que nous vivons.

Il a, à cet égard, mis l’accent sur la nécessité d’impliquer la famille dans cette opération, en aménageant un endroit approprié dans lequel l’enfant peut étudier et en assurant le suivi de ses activités de routine (sommeil, repas …).

Il a également conseillé de lui expliquer quelques matières scolaires pour l’aider dans le processus d’auto-apprentissage, ce qui lui permettra ensuite d’analyser les informations qu’il reçoit, d’avoir la souplesse psychologique dans le traitement des situations et d’acquérir d’autres compétences.

Les parents sont désormais tenus d’adopter de nouvelles méthodes de comportement avec leurs enfants, notamment en investissant dans différentes stratégies de jeu, en créant du plaisir et en utilisant toutes sortes de motivation et de récompense qui permettent à l’enfant de développer ses capacités.