Artisanat et produits de terroir mis à l’honneur à Taourirt

Plantes aromatiques et médicinales, produits de tapisserie, de maroquinerie et de poterie, habits traditionnels, huiles, épices et dattes, une pléthore de produits locaux sont exposés dans les différents stands du Salon de Taourirt de l’artisanat et des produits de terroirs, dont la 2ème édition s’est ouverte lundi.

Véritable vitrine de la richesse et de la diversité des produits locaux, le Salon (10-19 décembre) regroupe quelque 80 exposants (artisans et commerçants) ayant fait preuve de grande dextérité et de professionnalisme dans la production et la présentation de leurs œuvres.

Organisé par la Chambre d’artisanat de la région de l’Oriental et la Maison de l’artisan, en partenariat avec la direction régionale de l’artisanat, la préfecture de la province de Taourirt et les Conseils provincial et municipal de Taourirt, le Salon inauguré par le gouverneur de la province de Taourirt, Larbi Touijer, se tient sous le thème « Artisanat et perspectives de développement ».

Aux côtés des exposants marocains, le Salon offre l’occasion aussi à des ressortissants africains de présenter leurs créations à l’image de Aicha et Fatima Sall, deux sœurs sénégalaises, étalant leurs produits locaux, dont des tissus africains, des bijoux et des objets sculptés.

« Le Salon constitue une occasion idoine pour commercialiser nos produits mais aussi d’entrer en contact avec d’autres artisans marocains afin d’échanger les expertises et les expériences », confie Fatima à la MAP.

« Érigé sur une superficie de 800 m2, le Salon connait un franc succès avec la participation d’exposants et coopératives venus des différentes villes du Royaume », a indiqué à la presse, le directeur du Salon, Salah Azeroual.

Le Salon, qui se veut une véritable vitrine illustrant le savoir-faire de l’artisan marocain, vise à mettre en avant et faire connaitre les produits de terroir, en plus de permettre aux exposants de mieux commercialiser leurs produits dans un cadre propice, a-t-il ajouté.

À l’entrée principale du Salon, les visiteurs ont eu droit à un spectacle folklorique, exécuté par des troupes de reggada, puisant dans le riche répertoire de la chanson orientale.